Oui, on le sait, les stylers abime les cheveux. Mais alors comment faire?
Ces quatres méthodes sont utilisables sur cheveux légèrement humides (sauf pour les curlformers) comme sur cheveux secs, ce qui ne modifie que le temps de pose. Elles peuvent se compléter avec l'utilisation d'un séchoir pour accélérer le processus mais pour le coup, on est hors jeu car le sèche cheveux aussi est une source de chaleur qui peut abîmer le follicule pileux... Et pour finir, les résultats varient selon la taille des mèches que l'on travaille car elles détermineront la taille des boucles, même si l'on peut détendre celles-ci après en les brossant.
Les papillotes
.Ce n'est pas de l'aluminium que l'on va utiliser, non, mais de l'essuie-tout (les serviettes et autres mouchoirs en papier aussi peuvent convenir) pour enrouler nos cheveux. On plie la feuille pour en faire un lien autour duquel on enroule les mèches en commençant par les pointes et on fait un nœud une fois que l'on est remontées jusqu'au crâne. On peut dormir ainsi et enlever les papillotes au réveil pour découvrir les boucles. On pense bien à les détendre en les floutant au doigt ou en les brossant, pour un résultat plus naturel. Pour les cheveux courts on optera pour des papillotes plus épaisses, sans quoi on sera frisée et non bouclée.
Les bandanas
Cette astuce permet d'obtenir des boucles moins rondes et plus larges. On noue le bandana à la base d'une grosse mèche de cheveux (ou on la fixe avec des barrettes) puis on "tresse" l'ensemble. On solidifie le tout avec un élastique au niveau des pointes puis on va se coucher. Le lendemain, on défait cette drôle de coiffure et on assouplit un peu les grosses boucles très "dessinées".
Les curlformers
C'est sans doute l'astuce qui ressemble le plus aux bigoudis, et c'est aussi la moins économique puisqu'elle nécessite des emplettes chez un grossiste en coiffure. Les curlformers (formateurs de boucles, littéralement) sont des tubes torsadés en résille rigide que l'on déplie pour y passer des mèches de cheveux à l'aide d'un crochet. Une fois relâchées, les tubes bouclés se resserrent comme des ressorts et donneront cette forme là au cheveux une fois secs. Résultat : des anglaises impeccables, à laisser telles quelles ou à flouter, au choix.
Sources:mon experience, ma mère, grazia